La VAE, pourquoi ?

Pour quelles raisons s’engager dans une démarche de VAE ?

Nous identifions ici sept raisons différentes de se lancer dans l’aventure de la VAE. Ce sont les raisons les plus communément évoquées par les candidats. Notons qu’elles sont parfois complémentaires, selon la projection dans l’avenir que vous ferez de votre projet professionnel, mais qu’elles résultent bien souvent d’une situation professionnelle instable, ou vouée à le devenir :

  • La reconnaissance des compétences : l’importance prépondérante des diplômes dans le système français, tant sur le plan professionnel que sur le plan social, fait de la VAE l’outil parfait pour légitimer votre expérience et pour faire en sorte que vos compétences soient reconnues à leur juste valeur. Là où paradoxalement, les entreprises demandent toujours plus à leurs employés de savoir adapter leur pratique en dehors du champ de leurs compétences de départ, liées à leur formation initiale, on constate que le niveau de diplôme est un très fort déterminant de la valeur d’un candidat à l’embauche ou à la mobilité hiérarchique. La VAE est un processus qui permet de redéfinir la représentation sociale du diplôme, en récompensant notamment la valeur de l’apprentissage autodidacte. Cette reconnaissance de qualification peut par ailleurs faire l’objet d’un projet de validation à des fins personnelles uniquement.
  • La conservation d’un emploi: Dans certains secteurs où la législation évolue rapidement, il arrive que certains types de postes ne nécessitant aucun diplôme soient à un moment donné redéfinis, auquel cas obtenir le diplôme concerné devient une obligation pour conserver son emploi. Engager une démarche de VAE permet dans ce cas d’anticiper des difficultés à venir. Par ailleurs, certaines certifications peuvent permettre de régulariser une situation, comme par exemple pour les éducateurs sportifs exerçant dans le cadre de leurs loisir
  • L’évolution interne à l’entreprise: Obtenir de nouvelles responsabilités, un meilleur salaire, peuvent être de forts leviers de motivation pour les candidats à la VAE, dans les cas où la certification est le seul moyen d’accès à une promotion. Cependant, ces évolutions dépendent principalement des accords de branche et des efforts des partenaires sociaux liés à votre entreprise pour faire reconnaître la VAE comme un vecteur de promotion interne. Les grilles de classification intégrées aux conventions collectives privilégient rarement le niveau de qualification dans la définition des salaires. L’écart de qualification entre les générations est également à prendre en compte ici, de par les différences de niveaux d’études. Il n’est en effet pas rare de voir des personnes expérimentées encadrer des jeunes recrues dont le niveau de qualification est bien supérieur au leur, engendrant ainsi des curiosités salariales et parfois des sources de frustration. Il est conseillé d’associer votre employeur à votre démarche de VAE si son but est de vous permettre l’accès à une ascension interne, bien que le résultat de votre démarche ne l’engage à priori à rien.
  • Le changement d’entreprise: Bien plus que l’évolution interne, la volonté de changer d’entreprise motive nombre de démarches de validation. Le diplôme restant le critère numéro un de sélection des recruteurs, on comprend aisément l’importance pour une personne ayant des responsabilités différentes et/ou supérieures à sa formation initiale de faire valider les acquis de son expérience, afin de légitimer son niveau réel de responsabilité. Entreprendre une démarche de VAE dans le but de changer d’entreprise n’est pas sans impliquer certains inconvénients, comme la nécessité d’effectuer votre démarche parallèlement à votre travail, sans en informer votre employeur, la difficulté pour obtenir un financement
  •  La reconversion professionnelle: Etant donné que la VAE valide des acquis de votre expérience, elle ne semble pas forcément très indiquée pour la reconversion professionnelle. Toutefois, la reconnaissance de l’expérience bénévole peut être un point de départ à la reconversion. De même, valider vos acquis peut permettre d’atteindre le niveau de diplôme nécessaire pour intégrer une formation à un métier nouveau pour vous.
  •  La reprise d’études: Si vous avez décidé de reprendre des études et que la formation n’est accessible qu’à partir d’un certain niveau de qualification, la VAE est un bon moyen d’atteindre le niveau requis sans passer par l’intégralité de la formation initiale. La VAE vous permet également de raccourcir votre parcours de formation si vous avez pour objectif de ne valider qu’une partie des compétences requises et d’en obtenir d’autres par la voie de la formation initiale.
  •  Le passage d’un concours: Comme pour le cas de la reprise d’études, si vous vous présentez à un concours qui exige la possession d’un diplôme spécifique, comme de nombreux concours de la fonction publique demandant souvent d’avoir préalablement acquis le niveau licence, l’obtention de ce niveau par la VAE est une solution adéquate.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *