La VAE : pour qui ?

A qui s’adresse la VAE ?

Par définition, tout le monde a droit à la reconnaissance de son expérience :

  • Salariés en contrat à durée déterminée, indéterminée, intérimaires
  • Non salariés, demandeurs d’emploi, indemnisés ou non
  • Artisans, travailleurs indépendants
  • Agents de la fonction publique
  • Personnes ayant exercé des activités sociales (syndicat…), bénévoles, etc.

La seule condition requise est d’avoir exercé une activité étant pour tout ou partie en lien direct avec le diplôme concerné pendant une durée de trois ans au minimum, de manière continue ou discontinue. Les périodes de stages en entreprise, contrats d’apprentissage, contrats en alternance, effectuées dans le cadre de la formation initiale ne peuvent être prises en compte, de même que les stages ou périodes de formation réalisés en milieu professionnel. Toutefois, cette période de trois années peut être assujettie à des conditions particulières, comme c’est le cas pour les certifications dépendant du ministère de la Jeunesse, des Sports et de la Vie associative qui requièrent, pour une validation par la voie de la VAE, une activité d’au moins 2400 heures de travail salarié, non salarié ou bénévole, en trois ans. Le ministère de l’emploi exige, lui, que les trois années de travail aient eu lieu lors des cinq années précédant la démarche de validation.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *