Niveaux de diplôme d’une Validation des Acquis de l’Expérience (VAE)

La validation des acquis de l’expérience ou VAE est un dispositif permettant d’obtenir un diplôme sans avoir suivi au préalable de formation, mais en s’appuyant sur l’expérience acquise, à condition de pouvoir justifier d’une activité professionnelle. La VAE propose cinq niveaux de diplôme. Ces niveaux sont rattachés au niveau de compétences mais aussi à la capacité d’assumer des responsabilités.

 

Prérequis d’une Validation des Acquis de l’Expérience

Chaque demandeur doit pouvoir établir de manière formelle les preuves de l’expérience acquise. Plusieurs cas de figure peuvent se présenter. Les plus communs sont les expériences issues d’une activité professionnelle salariée réalisée en CDI, CDD ou tout autre type de contrat. Mais il est aussi possible de valider une expérience non salariée, de volontariat, de bénévolat ou syndicale. Il en va de même pour les expériences acquises au cours d’un mandat d’élu, que ce soit à un échelon local ou régional.

 

Niveaux de diplôme d’une VAE

Les niveaux de VAE reprennent les cinq niveaux classiques, 2 niveaux scolaires et 3 niveaux post-bac.

  • Niveau V (CAP-BEP) : C’est le diplôme élémentaire garantissant la capacité à exécuter un travail et celle d’utiliser les outils et techniques correspondants propres à une tache ou à un métier.
  • Niveau IV (Bac) : Le diplôme de niveau Bac est à rattacher aux Bacs techniques qui apportent la connaissance des techniques donnant la capacité à exécuter un travail de manière autonome.
  • Niveau III (Bac +2) : La notion de responsabilité s’ajoute au niveau Bac, amenant au niveau Bac + 2, qui reconnaît les capacités et connaissances permettant d’assumer des tâches de façon autonome y compris des tâches d’encadrement.
  • Niveau II (Bac +3/4) : Reposant sur la maîtrise des fondements scientifiques ou technologiques d’une profession, le niveau II conduit à l’autonomie et à la prise de décision dans l’exercice d’une activité.
  • Niveau I (Bac +5) : Une connaissance approfondie des fondements scientifiques ou technologiques d’une profession se caractérise par un niveau d’expertise assimilable au niveau Bac + 5.

 

La validation des acquis de l’expérience sera utile dans le cadre d’un projet professionnel, notamment pour obtenir l’aval des banques en cas de besoin de financement ou pour améliorer son employabilité en sanctionnant ses compétences par un diplôme reconnu.

Crédit image : Le blog de la vae

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *