Les erreurs à éviter pour monter son dossier VAE

La VAE

Autodidactes, sortis de formation en entreprise, apprentissage, etc. Autant de voies professionnelles qui nécessitent un enseignement, duquel résultent des compétences. Ces même compétences sont nécessaires lorsque l’on vise un nouvel emploi, un nouveau poste, afin d’avoir une reconnaissance des capacités professionnelles acquises.

De la VAP 85 à la VAE 2002, pour la crédibilisation des compétences professionnelles

Ainsi, dès 1934, il est possible pour des techniciens qui assurent des fonctions communes à des ingénieurs, d’obtenir le titre d’ingénieur diplômé par l’Etat. Par la suite, en 1985, on parle de la loi VAP 85 (La validation des études, expériences professionnelles ou acquis personnels en vue de l’accès aux différents niveaux de l’enseignement supérieur). Cette loi donne lieu à la validation des acquis obtenue dans un établissement public ou privé, au cours d’une activité professionnelle ou d’un stage, ou encore au cours de formations entrainant l’obtention de connaissances ou d’aptitudes précises.
C’est en 2002, avec la loi de Modernisation Sociale du 17 Janvier, qu’on entend parler de Validation des Acquis de l’Expérience (VAE). Ici, la VAE 2002 permet la validation des connaissances et compétences accumulées (que l’on soit salarié, non-salarié, bénévole, sur une période minimale de 3 ans) donnant accès à l’obtention d’un certificat.

Mettez toutes les chances de votre côté

Il est important de noter que la conception du dossier de demande de VAE est une tâche fastidieuse et difficile qu’il ne faut pas prendre à la légère. En effet, on parle ici d’un dossier qui traite de vos compétences professionnelles, qu’il faut retranscrire à l’écrit. Cela demande donc des capacités de rédaction, de logique, et la faculté de prendre du recul sur ses acquis, ses expériences en étant le plus objectif possible. Il est donc fortement déconseillé de monter son dossier de demande seul. Ainsi, par le dialogue avec un tiers, il est plus aisé de considérer ses compétences avec impartialité. De plus, votre entourage peut s’avérer utile : en lisant votre dossier, ils vous éviteront les fautes d’orthographe ou de syntaxe.

La Validation des Acquis de l’Expérience est une étape essentielle dans un parcours professionnel. Le dossier à constituer demandera concentration, rigueur, objectivité et passion. Ce dossier visant la reconnaissance de votre parcours et de vos savoirs, il est essentiel d’adopter un point de vue personnel, qui reflète à la fois votre personnalité, mais aussi votre parcours et les compétences et savoirs acquis.

*Crédit photo :cyriltrin chero

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *