VAE : devenir ingénieur c’est possible?

Le titre d’ingénieur ne fait pas partie des diplômes les plus fréquemment remis par validation des acquis de l’expérience. Pourtant, cette option demeure tout à fait possible car parmi les établissements délivrant des diplômes par le biais de la VAE, figure un certain nombre d’écoles d’ingénieurs.

Cependant, les diplômes les plus fréquemment obtenus par le biais de la VAE sont la licence professionnelle et le master, qui se positionnent largement devant les autres, et notamment de la formation continue et des ingénieurs. Ces derniers ne représentant que 3,2% des quelque 4000 procédures validées chaque année.

L’obtention du titre d’ingénieur est souvent une question de reconnaissance

Selon Jean-Luc Miquel, de ParisTech : «La VAE menant au titre d’ingénieurs convient très bien à des professionnels déjà expérimentés qui, sans avoir suivi d’études particulièrement longues, sont parvenus à des positions de responsabilité et de management. Ces personnes, si elles devaient quitter leur entreprise, seraient remplacées par des ingénieurs». Ainsi, la principale raison de ces professionnels est donc un besoin de reconnaissance pour concrétiser leur carrière et consolider leur ascension professionnelle, par le biais d’un diplôme plus élevé qui puisse justifier une future promotion professionnelle.

Quelques pistes pour réussir sa démarche

Jean-Luc Miquel, n’hésite pas à donner quelques conseils pour bien démarrer une VAE, et recommande tout d’abord d’établir un bilan des compétences pour faire le point sur son parcours et démarrer en connaissance de cause. Il convient également de vérifier s’il y a un diplôme correspondant à son expérience et compétences. Une autre astuce, selon Jean-Luc Miquel, consiste à viser plutôt une formation d’ingénieur spécialisé, compte tenu de la difficulté de décrocher un titre généraliste, étant donné que ce genre de cursus exige d’énormes compétences. En effet «les titulaires de ce titre par la VAE ont généralement une cinquantaine d’années, alors que les ingénieurs spécialistes n’ont que 32 ou 33 ans, avec 5 à 6 ans d’expérience dans un poste à responsabilité».

 

Crédit Photo: emploi.techniques-ingenieur.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *