Demandeur d’emploi

Pour les candidats demandeurs d’emploi

De nombreuses aides visent à rendre la VAE accessible à tous. Les DAVA cherchent par exemple à obtenir la gratuité pour les demandeurs d’emploi (indemnisés ou non), et également parfois aux détenus. Dans leurs démarches de certification pour faciliter leur retour à l’emploi, Pôle Emploi peut aider les demandeurs d’emploi. L’aide consiste alors à couvrir :

« les dépenses relatives aux droits d’inscription auprès de l’organisme certificateur, au financement des prestations d’accompagnement, au financement des frais de jury, de déplacement, de copie, de timbres, d’achat de matériel, ou des actions de formation prescrites en vue de l’obtention de la VAE. »

En effet, le demandeur d’emploi engagé dans une démarche de VAE peut continuer à bénéficier de l’Allocation d’aide au Retour à l’Emploi (ARE) en plus de l’Aide à la VAE. L’aide de Pôle Emploi à la VAE s’applique dans le cadre de l’élaboration du projet personnalisé d’accès à l’emploi (PPAE), lorsque aucun autre financeur n’a pris en charge les dépenses liées à l’obtention de la certification. L’aide peut par ailleurs être un complément en cas de prise en charge partielle d’un autre financeur. Vous pouvez solliciter cette aide dans le cadre de votre parcours de reclassement. Pour ce faire, prenez contact auprès de votre agence Pôle Emploi. Il est important de noter que vous serez considéré comme prioritaire pour l’aide à la VAE dans les cas suivants :

– Si vous avez 45 ans et plus

– Si vous avez au moins 20 ans d’activité professionnelle

– Si vous vous dirigez vers un métier prioritaire (métiers en tension)

Néanmoins, le financement le plus fréquemment obtenu par les demandeurs d’emploi provient des régions, qui ont toutes des dispositifs spécifiques d’aide à la VAE en direction des publics prioritaires. Pour en savoir plus sur l’éligibilité de votre situation à ces aides, prenez contact avec l’organisme valideur dont le diplôme que vous visez dépend.

Il est également possible d’obtenir un financement auprès de l’OPCA (Organisme Paritaire Collecteur Agréé) de votre ancien employeur, dont le montant dépend du nombre d’heures acquises au titre du Droit Individuel à la Formation (DIF). Pour cela, vous devez bénéficier de l’assurance chômage et avoir obtenu l’aval de votre conseiller Pôle Emploi. Dans ce cas, Pôle Emploi pourra éventuellement compléter cette aide à hauteur de 1500 euros maximum.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *